You are currently viewing Mia Moretti dévoile <em>Tambor</em>, un EP qui célébre les sons de l’énigmatique côte pacifique de la Colombie, via Spaghetti Moretti Records

Mia Moretti dévoile Tambor, un EP qui célébre les sons de l’énigmatique côte pacifique de la Colombie, via Spaghetti Moretti Records

Enregistré au hasard d’un voyage en Colombie, Tambor propose un trio de titres qui célèbrent les voix profondément soulful typiques de la région. Accompagnées de percussions, ces chansons nous rappellent l’essence même de la musique de danse. Le premier EP de Mia Moretti, lent et soudain, rend hommage aux matriarches du bullerengue, un genre qui caractérise la vie équatoriale moderne de la côte pacifique à travers ses reines. Totó La Momposina et Petrona Martinez, deux des femmes présentes sur Tambor, puisent dans les épreuves et les rythmes fondamentaux de la vie et font place à leurs voix dans la musique de danse.

Image mise en avant : © Mia Moretti

À propos de son premier EP Tambor, Mia Moretti a expliqué :

Au cours de mes voyages, je découvre des musiciens, des sons et des genres que je n’aurais peut-être pas découverts autrement. En Colombie, au début de l’année, j’ai rencontré le bullerengue et j’en suis tombée amoureuse. J’ai été fasciné par la façon dont les voix sur ces disques commandaient la musique. J’ai eu la chance de trouver quelques-uns de ces disques rares, qui m’ont conduit sur un long et beau chemin qui a finalement abouti à cet EP.

Mia Moretti Tambor ep

Commander/streamer l’EP Tambor de Mia Moretti via Spaghetti Moretti Records



L’EP souvre sur le titre principal « Tambor Feat. Totó La Momposina » qui reprend la voix inimitable de Totó La Momposina dans sa chanson « Tu Tambor ». Le Tambor, ou tambour, représente la force motrice du bullerengue, un rythme qui nous relie à la terre. Mais avant même que le premier battement ne tombe, nous entendons la voix bouleversante de Totó, que Moretti enveloppe d’une houle de percussions, d’une ligne de basse entraînante et d’une seule trompette pour donner un ton sombre et morose à cet hymne d’appel et de réponse.

Puis vient le morceau « Rosa ». Datant d’au moins un siècle, l’original « Rosa » est l’un des standards les plus connus de Colombie, bien qu’il soit originaire de Cuba. Moretti a fait appel à la famille et aux amis de Momposina sur la côte caraïbe, à Bogota et à Londres pour transmettre la chanson à une nouvelle génération. Les petites-filles de Momposina, Maria et Oriana, rechantent ses parties, tandis que Jorge Aguilar, collaborateur de longue date de Momposina et membre de son groupe, interprète la ligne principale. Le résultat est une ballade dansante électronique alimentée par les tambours et imprégnée d’histoire.

Enfin, pour compléter son premier EP, Mia Moretti rend hommage à une autre matriarche de la musique afro-colombienne, la « Reine du Bullerengue » Petrona Martinez avec « Piano de la Selva Feat. Petrona Martinez ». Ce titre combine le style d’appel et de réponse caractéristique du Bullerengue avec la répétition transgenre de la musique house classique.Moretti tisse des liens entre les percussions, le rythme addictif du marimba et la voix de Martinez pour raconter une histoire à son public. Le morceau s’ouvre sur le son hypnotique et éthéré du marimba qui se construit et s’écrase pour laisser place à la voix de Martinez : « elle joue du piano de la jungle, elle joue du marimba ». La déesse du marimba est évoquée.



À propos de Mia Moretti

DJ, productrice de musique et auteur-compositeur, Mia Moretti a captivé le public dans les domaines de la vie nocturne, de l’art, du design, de la mode et de la politique. Sa carrière a débuté sur le légendaire Sunset Strip de Los Angeles, où elle jouait des disques vinyles au désormais célèbre Standard Hollywood, avant de s’installer dans le Lower East Side de New York, où elle s’est retrouvée à l’avant-garde d’une révolution DJ. Ses goûts impeccables l’ont amenée à se produire lors d’événements exclusifs dans les salles du Louvre, à obtenir des résidences le long du Strip de Las Vegas et à composer des défilés pour les créateurs new-yorkais les plus en vue.

Au cœur de la prolifique carrière de dj de Moretti se trouve son amour de la narration et de la découverte, comme en témoigne sa collection de disques amassée depuis plus de vingt ans et qui constitue la force motrice de sa production. Qu’il s’agisse de sampler les accords house les plus emblématiques des États-Unis, comme on peut l’entendre dans son premier single You & Me, de retravailler le disco bop sud-africain Sweet Juju de Letta Mbulu ou de collaborer avec le légendaire Totó La Momposina de Colombie sur son très attendu premier EP de danse, la profonde connexion et la curiosité de Moretti pour les gens restent le cœur, le battement et l’âme de son travail.

Tracklist:
01. Mia Moretti – « Tambor Feat. Totó La Momposina »
02. Mia Moretti – « Rosa »
03. Mia Moretti – « Piano de la Selva Feat. Petrona Martinez »
 

Commander/streamer l’EP Tambor de Mia Moretti via Spaghetti Moretti Records

Site Officiel
Instagram
X
SoundCloud